Migraine

22/01/2012 23:15

22 janvier 2012 :

Migraine oh fidèle migraine ! Tu m'avais laissé souffler quelques jours, c'est cool de revenir me sucer le cerveau (des fois que je m'habituerais aux bonnes choses).

Et oui, je suis migraineuse et probablement née fatiguée, bien que petite je débordais d'énergie...En fait, on s'en fout.

J'ai zappé mon prozac aujourd'hui (faut se rappeler de le prendre et ce médoc fait un peu perdre la mémoire, donc léger cercle vicieux! mais c'est légal et remboursé par la sécu, pris en charge par la mutuelle, plébiscité par les médecins (de la tête, de l'âme, du corps, alouette!) et avalé par des millions de gens un peu paumés comme moi)...Tout va bien...Non, tout ne va pas bien. Avez-vous lu le livre d'Elisabeth Wurtzel, "Prozac Nation" ? Un livre intéressant sur le mal-être d'une fille de 20 ans pendant les années 90 (ma génération quoi...) qui aurait dû ne plus être de ce monde de nos jours tant la tentation d'en finir et la douleur intérieure étaient persistantes en elle, mais comme d'autres en prison ont vu la lumière et rencontré Dieu, elle, dans sa prison intérieure, a rencontré le Prozac et cette molécule lui a "sauvé la vie"...Ce livre est très bien écrit, avec ce qu'il faut de passages glauques, mais perso le Prozac n'a pas encore eu cet effet salvateur sur moi...Comme toutes les autres molécules essayées avant d'ailleurs (deroxat, seroplex, etc).On va dire qu'elles m'aident à me lever, être opérationnelle, sourire quand il le faut, faire à manger et être un minimum sociable et présentable pour que petit ami, amis et famille ne désertent pas totalement...MAIS...Ca n'enlève pas la douleur intérieure, la haine de soi (ché pas pourquoi, alors cherchez pas plus à comprendre), la peur de la vie, de la mort (la mort des autres, parce que la notre on finit par l'espérer), de l'échec, de ne plus être aimée, de l'abandon, de la non vie, du soleil, de la météo (pitié pas de pluie! pitié pas trop de soleil!...)...la liste est longue...

Aujourd'hui c'était l'anniversaire de ma maman...On a souri, mangé du gâteau (pas trop pour moi, j'essaie de perdre le poids pris à cause des AD), offert des cadeaux, souri (ah, déjà écrit ça) et tout ce temps je me sentais comme une coquille vide...Je sais, je ne suis probablement pas normale, mais qui l'est après tout?

Bon, je vais me mâter un épisode de "Grey's anatomy", histoire de plus trop penser à la médiocrité de ma vie...Histoire de ne plus trop penser tout court, on a pas fait mieux que la télé pour ça! La Mary-Jane peut-être...rhooooooooooo....

Sweet dreams!

xxx

Sujet: Migraine

Aucun message nʼ a été trouvé.

Nouveau avis