Fatigue et solitude

08/02/2012 12:33

 

Dodo à 2 heures (insomnie), réveil à 6 heures et quatorze minutes exactement (insomnie), je finis par me lever (parce qu'il le faut bien) à midi, encore plus fatiguée qu'avant de me coucher.

Aujourd'hui est un jour down (pour changer), je sais d'avance comment je vais me sentir toute la journée et la soirée: Mal/mieux/énervée/calme/ maaaaal.

Même ma psy me gonfle en ce moment, elle baille plusieurs fois pendant que je lui parle pensant faire ça discrètement en plus, (ok, c'est pas comme si ce que j'avais à raconter était exaltant et drôlissime, mais bon quand même...Un peu de professionnalisme), alors je me demande à quoi bon continuer à lui faire perdre sa précieuse demi-heure qu'elle pourrait utiliser en sieste ou séance de shopping ou je ne sais quoi d'autre. Elle m'a fait sourire ceci dit, hier, quand elle m'a dit: "ben c'est pas terrible le moral..." (non, sans blagues? ..)...Et " Il va falloir sortir de ça, ça fait longtemps maintenant, il faut penser à l'avenir, à trouver du travail" (Heu...Comment te dire madame que l'avenir me fait peur, que si j'avais le bon GPS  pour sortir de ce labyrinthe mental et trouver une issue et bien je l'aurais fait depuis longtemps parce que JE suis lasse de me sentir si mal et incapable, inutile,infréquentable...faut que je continue?...Je sais bien que la Secu finira par me lâcher, que le bailleur voudra son fric coûte que coûte, que mes amis en auront bientôt plus rien à cirer-déjà le cas pour certains- et qu'il faut gagner sa vie, travailler, payer ses impôts, programmer ses vacances un an à l'avance, programmer des enfants et la crèche qui va avec, faire partie de la société autrement qu'en écrivant des chansons que personne n'entend...Et puis crever....Mais...Ca m'est juste impossible...Je ne fais pas partie de ce monde moi ! je me suis juste égarée)..

Chacun s'occupe de sa vie, de ses enfants, de son travail, de son petit monde, et c'est normal...qu'est-ce que j'imaginais?

Il est juste midi trente et je suis déjà épuisée...Je vais me faire un café.

Si j'écris tout ça, c'est pour que ça ne pourrisse pas à l'intérieur de moi et que je ne finisse pas par exploser...Ce n'est pas pour me plaindre ou chercher de la compassion, ça je m'en fous totalement...J'aimerais redevenir celle que j'étais,ou découvrir enfin celle que je suis vraiment, mais certains jours comme celui-ci, j'ai le sentiment que ça ne sera plus possible et j'ai juste envie de mourir.

Sujet: Fatigue et solitude

Aucun message nʼ a été trouvé.

Nouveau avis