Lady Tonge : une vraie "Dame"
 

vendredi, 2 mars 2012

La Baronne Tonge, qui siège à la Chambre des Lords en Grande-Bretagne, a refusé de s’excuser et a préféré quitter le poste de chef du groupe parlementaire du parti "Libéral Démocrate" qui lui demandait de revenir sur la phrase qu’elle avait prononcé : "Israël ne pourra exister indéfiniment sous sa forme actuelle".

Bien entendu, le lobby israélien est tout de suite monté au créneau, tronquant la phrase prononcée pour la présenter comme une menace.

Eternel chantage à l’antisémitisme

Mais Lady Tonge a envoyé promener Nick Clegg, dirigeant de son parti quand ce dernier a exigé d’elle qu’elle s’excuse. Elle a au contraire redit qu’elle "protestait contre le traitement infligé aux Palestiniens à Gaza et en Cisjordanie, de même que celui subi par les Arabes israéliens".

Lors d’un meeting à l’université du Middlesex la semaine dernière, elle a déclaré très précisément : "Israël ne restera pas indéfiniment dans sa forme actuelle. un jour, les Etats-Unis en auront marre de verser 70 milliards de livres sterling par an à Israël pour soutenir un porte-avions américain au Moyen-orient, c’est à dire Israël. Un jour, le peuple américain dira au lobby israélien aux USA : trop, c’est trop."

Ajoutant "Israël perdra son soutien et récoltera ce qu’ils ont semé".

La Baronne Tonge a précisé que ces commentaires étaient en outre prononcés dans un contexte où un groupe de sionistes avait éructé des obscénités pendant toute la réunion à l’égard des intervenants jusqu’au moment où les vigiles avaient dû les faire sortir de la salle.

Elle a exprimé sa ’déception de voir la direction de son parti céder en permanence aux pressions du lobby israélien, en dépit du fait qu’Israël viole le droit international, les Conventions de Genève et les droits de l’homme.’Et a estimé que "tant que les politiques se conduiront de la sorte, c’est aux citoyens qu’il reviendra de mener ce combat."

Si vous souhaitez remercier Lady Tonge, vous pouvez lui envoyer un mail à :

tongej@parliament.uk

 

 

 

 

Je suis l'ordre mondial
L'ordre créé par les puissants,
Confréries, chefs de multinationale
Politiques économiques, je suis la conjoncture
Imposée à la planète, j'ai instauré ma dictature.

 

 

Knock knock !

Who's this?

DEMOCRACY!!!!!!

 

 

 

 

 

There is no flag large enough to cover the shame of killing innocent people

(Il n'y a pas de drapeau assez grand pour couvrir la honte de tuer des innocents)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et si les animaux commençaient à être aussi cruels que les Hommes ? A imaginer que c'est possible, bien entendu...


 

Daria ! J'adore ce personnage...

 

 

 

 

"La beauté sans l'intelligence, c'est comme un chef-d'oeuvre paint sur une serviette en papier"

Am I the only one thinking something's wrong???

 

Vous ne trouvez pas qu'il y a un truc qui cloche dans ce monde?

Revolution

Aucun message nʼ a été trouvé.

Nouveau avis