borderline city


 

 

 

1er janvier 2014

 

nouvelle année, nouveau départ et que tout le mal reste derrière moi.

J'ai des projets, des personnes merveilleuses sont entrées dans ma vie, je ne regrette qu'une chose, avoir été si aveugle par le passé.

A celui qui ne me méritait pas une seconde, je dis ça : j'ai tourné la page, je trouverai le bonheur et une personne digne de moi et de mon amour, mais toi, tu ne trouveras sur ta route que l'équivalent de ce que tu es capable d'offrir: du vent.

 

 

Je suis plus forte qu'avant, et je suis libérée de mes chaines, du mensonge, de la manipulation, de la trahison.

J'avance malgré tout, et j'ai confiance dans l'avenir :-)

 

 

Je t'enterre comme tu m'as enterrée et je prierais bien pour ton âme si j'étais seulement sûre que tu en avais une.

Je t'ai tout donné, avec sincérité et bonté, et j'ai cru tes mensonges mais je voudrais te remercier de m'avoir libérée d'une vie qui n'en était plus une et de m'avoir, grâce à ta lâcheté, permis de reprendre mon destin en mains.

Ne te remets pas en questions surtout, ne te fais pas soigner, reste emmuré et continue de prendre et puis te défiler :-)

Fin du cycle, mais toute erreur est bénéfique.

bonne année.



jeudi 25 décembre 2013

 

très bon réveillon en famille :-)

J'espère que 2014 sera l'année du renouveau et des nouvelles chances de bonheur.

Il y a eu beaucoup de souffrance et beaucoup de cruauté de la part de ceux en qui je croyais le plus, mais en fin de compte, ça a été une libération.

Etre avec des personnes lâches, simulatrices, menteuses et à double face est toxique.

Le plus drôle c'est que ces personnes ne se remettront jamais en question, elles ne chercheront pas à se faire soigner, elles iront vers la facilité: retourner la situation et accuser l'autre de tous les maux, et même de folie.

Toutes les larmes que j'ai versées pour celui qui ne le méritait pas, se transformeront en sourires, je le sais.

J'ai eu la chance de constater que de belles personnes existent encore, des personnes fortes, de vrais hommes, pas des enfants dans le corps d'un homme, et ça m'a ouvert les yeux sur tellement de choses ! tout ce temps perdu ! je compte bien le rattraper...

Pour le reste, je laisse ceux qui m'ont fait du mal, qui m'ont abandonnée, qui n'ont pas été à la hauteur, évoluer avec leurs semblables, les seuls à pouvoir les accepter, au moins pour un temps ;-)

Fadila



Non, je n'oublie pas :-)

 



Lundi 28 octobre 2013

 

(cheveux roses maintenant)

 

Je n'aime pas le mois d'octobre

avant je l'aimais, mais plus maintenant.

lou reed est mort, encore un autre artiste de talent qui s'en va, et nous laisse sa musique géniale.

Je n'aime pas quand les artistes que j'aime meurent, même s'ils ne sont pas éternels, mais au moins leur musique le reste.

 

ces derniers temps j'ai dû mener 3 combats de front et heureusement que ma famille et mes quelques amis sincères n'ont pas déserté et m'aident.

l'anorexie qui s'aggrave

le dépression majeure

l'état borderline

 

Mais je ne m'en sors pas si mal, il faut croire qu'on a des ressources en nous qu'on n'imaginait même pas !

j'ai participé à un groupe thérapeutique qui a duré toute une journée et j'y ai rencontré des gens merveilleux.

des personnes qui ne cherchaient qu'à donner de l'amour, des gens hypersensibles et d'une richesse intérieure immense.

Je me suis sentie moins seule et à ma place pour une fois.

c'était assez éprouvant, mais nécessaire et ça m'a fait progresser d'une certaine façon.

Il faut réinitialiser notre disque dur et le "nettoyer" de tout ce qui a pu être toxique.

Samedi je participe à un concours de chant, et il y a à la clé un enregistrement en studio...je ne m'attends pas à gagner, moi et ma guitare, mais ça me fera du bien de chanter de nouveau devant des personnes.

Et qui sait ? ...

De toute façon je ne suis pas du genre compétitif, ce qui m'intéresse c'est juste de "faire mon truc à moi", qui me représente et qui reste authentique, et je suis assez lucide pour savoir que l'authenticité dans notre monde actuel, on s'en fout :-)

 




Jeudi 26 septembre 2013

 

Une grande étape de franchie, la page est définitivement tournée avec une date symbolique.

Je ne renie rien, ce qui a été bon à prendre a été pris, pour le reste, je laisse ça à la conscience de l'autre.

les gens, même les plus proches, pensent tout savoir de moi mais ils se trompent lourdement.

je me découvre moi-même chaque jour un peu plus, surtout à travers les épreuves.

Ne rien prendre pour acquis, mais surtout ne plus rien attendre de personne pour éviter d'être déçu, voilà les deux grandes leçons de la vie, en ce qui me concerne.

Plus rien ne peut me briser, parce que j'ai compris comment fonctionnaient les autres et j'en ris presque.

tout le monde n'a pas le courage de nager à contre-courant, de se livrer totalement et de ne pas tricher.

tricher c'est facile, mais avoir de l'honneur, c'est rare, très rare.

Je me suis remise à peindre, je lis énormément aussi...

mon âme me remercie secrètement de la nourrir de mots, de pensées, de poèmes, de connaissance et les livres sont (avec la musique), nos meilleurs alliés.

je viens de relire "la cloche de détresse", je l'avais lu il y a 12 ans mais n'étant pas dans le même état d'esprit je n'avais pas tout saisi.

Dommage qu'elle n'ait pas eu le temps de finir le roman sur lequel elle travaillait, qui aurait sûrement été une merveille...

sylvia plath était une poetesse et un écrivain unique.

 

Un ami m'a contactée et a semble-t-il un grand projet artistique dont il aimerait me faire part parce que je pourrais y avoir ma place.

On verra bien...Je ne me contente plus de vagues promesses maintenant, tout doit être concrêt, mais j'avoue que si cela se réalisait, je serais vraiment heureuse.

L'automne est enfin là, ma saison préférée...pour ses couleurs et sa mélancolie.

c'est vrai que j'écris essentiellement pour moi et parce que j'aime ça, mais si quelqu'un, quelque part, me lit et a envie de me parler, qu'il ou elle n'hésite pas à m'écrire :-)

L'échange est salutaire.


26 septembre 2013

Aucun message nʼ a été trouvé.



:-)

 



Super chanson, super video :-)


Fade Away

 

Snow has fallen on the graves
Perfect day to fly, to flee
No one left for me to wave
Farewell no one to cry

There was a day in this town
When I thought I had a home
Happy time, had a place to live
There was a day in this town
When I thought I‘d always have
Happy time, never have to leave

Hey love, I fade away
Hey love, I fade away

Where I stand is not my land
I’m running off the race
No trace

I may find my way around
But where on Earth is my place

There was a day in this town
When I thought I had a home
Happy time, had a place to live
There was a day in this town
When I thought I‘d always have
Happy time, never have to leave

Hey love, I fade away
Hey love, I fade away

Hey love, I fade away
Hey love, I fade away
Hey love, I fade away
Hey love, I fade away




Dimanche 8 septembre 2013

 

Ouverture officielle de la chasse...Les gros nazes !

c'est triste à pleurer alors je préfère en rire avec cette video...

au journal, ils montraient des chasseurs qui célébraient ça et expliquaient que quand ils tombaient sur un chevreuil avec ses deux petits, "ils laissaient les chevreuils en vie"...Trop gentil, douce attention, après avoir tué leur mère.

Bref, encore une autre preuve de la stupidité totale de certains êtres "humains".

 

 



Vendredi 6 septembre 2013

 

"donner des droits aux animaux et les respecter est d'abord un devoir moral, notre dignité passe par la leur"

 

J'ai trouvé un article très intéressant que je souhaiterais partager ici;

Je ne cherche pas à faire la morale à qui que ce soit, ni à la jouer végétalienne extrêmiste, mais juste à informer et même si je respecte les choix de tous, voici pourquoi moi j'ai fait un autre choix :-)

Bonne lecture à ceux qui auront un peu de curiosité.

 

http://www.cahiers-antispecistes.org/spip.php?article417

 



Trop débile ce justin bieber ;-)

Photo : xD




05 septembre 2013 (la vache! déjà ?)

 

Ouverture du G20: quelqu'un a un lance-flammes ???

je vais déposer une main courante, y'a des moustiques qui visent que les fesses, et récidivistes en plus...Des moustiques obsédés et pervers...Ca fait mal ! Je posterai un portrait robot à l'occasion...

 

Ma pensée du jour:

 

Photo

 

A part ça, pendant que le monde se prépare à une ènième guerre injuste et inutile (enfin quand je dis le monde, on se comprend !), que les ch'ti écoliers sont rentrés en classe, que les vacances sont finies, que l'automne approche à grands pas (ma saison préférée :-), je suis redevenue strictement végétalienne, je paufine mon futur nouveau tatouage (toute l'épaule et la moitié du bras gauche quand même), j'envisage mon nouveau petit chez-moi coquet (enfin, chez-nous :-), et j'attends que les aliens débarquent enfin pour éradiquer la terre de tous ces crétins qui ne servent à rien et rejettent du CO2 inutilement...(un jour je serai exaucée, je le sais !).

2013 aura été une année de MERDE (mais bon, elle est pas encore finie, donc tout peut arriver), comme 2012, 2011, 2010 et une partie de 2009...

J'ai quand même été hyper patiente maintenant que j'y pense ! je sens que je vais être récompensée bientôt...

y'a plutôt intérêt d'ailleurs, parce que:

1. Je le mérite amplement

2. J'en ai assez bavé

3. Je suis géniale (ça fait du bien de se le rappeler des fois)

4. Je me suis enfin retrouvée

5. y'a pas d'autres personnes à qui pourrir l'existence ???

6. J'ai un ange gardien ( même plusieurs)

7. Je n'ai rien à me reprocher

8. Je sais enfin faire la différence entre l'or et le toc.

Et ma petite dédicace perso:

Photo : #dh

 

 

:-)



c'est beau l'Amour !

Photo



Photo

:-)



quelques photos souvenir que j'ai retrouvées :-)

J'avais fini par oublier que j'avais connu des moments heureux en dehors de ces dernières années !


souvenirs souvenirs

La galerie dʼimages est vide.


souvenirs

Aucun message nʼ a été trouvé.



27 aout 2013

 

Ce monde est de plus en plus fou !

 

::: In Solidarity With Syria - ISWS :::
NO to Military Intervention in Syria!


Samedi 24 aout 2013

 

revenue de Bruxelles :-)

Au début c'était un peu bizarre de voyager seule, sans personne avec qui partager les choses, découvrir les endroits, etc...et puis je m'y suis vite faite et en même temps, ça permet d'avoir une nouvelle perspective et de faire des rencontres intéressantes (ce qui a été le cas).

Bruxelles est une très jolie ville, et je connais le métro par coeur maintenant.

j'ai découvert un super bar gothique dans lequel j'ai passé pas mal de soirées plutôt sympas, mais je vais poster des photos.

La déco était terrible...cercueils et couronnes funéraires, crânes partout, excellent...

J'y ai aussi rencontré Cathy et nicolas :-), ils m'ont permis de connaitre d'autres personnes aussi par leur biais et du coup je me suis sentie beaucoup moins seule.

L'avion a fait une escale à Nantes et j'ai eu une pensée pour mon ancienne amie evaell...Nantes m'a semblé immense vu du ciel, mais ça a l'air pas mal, j'espère qu'elle s'y sent bien avec sa famille, après tout ce temps, même si elle m'a oubliée elle aussi.

Bref, j'ai mangé des gauffres, essayé pas mal de sortes de bieres (même si j'aime pas ça au départ, mes amis m'en ont fait découvrir de très bonnes), trouvé un bar cubain typique qui faisait le meilleur mojito de la ville et découvert de très beaux endroits...j'ai aussi visité le musée Magritte (j'adore cet artiste) et Nico m'a invitée chez lui pour une session de musique (il fait du métal, donc j'ai écouté, et il joue vraiment bien), il m'a fait découvrir plein de groupes que je ne connaissais pas et on a passé un super moment avant d'aller passer la soirée au bar fétiche: "le cercueil" (ça ne s'invente pas !)...

La prochaine destination sera soit amsterdam, soit l'Irlande (mon pays de coeur).


bruxelles

Aucun message nʼ a été trouvé.


samedi 10 aout 2013

 

direction Bruxelles mardi, pour 10 jours :-)

une nouvelle ville à découvrir, moi et ma guitare, moi et ma voix, mes amies fidèles.

Je ne sais pas trop comment ça va se passer, mais j'espère me retrouver un peu, ailleurs.

Je ne suis pas partie seule depuis un moment, et je n'ai pas eu de vraies vacances (en dehors de quelques jours ailleurs) depuis longtemps.

Mon dernier voyage en solo c'était il y a un siècle, quand je suis allée en Californie, mais même si je ne connaissais personne et que c'était loin, je me suis vite fait des amis à vie et j'avais même envie d'y vivre.

c'est un nouveau départ à bien des sens pour moi, et je pense que j'en ai besoin.

Contrairement à d'autres, il y a un coeur qui bat en moi, et je n'oublie pas...

Mais je mérite de vivre une vie heureuse.



Jeudi 8 aout 2013

 

 

Aujourd'hui nous fêtons l'aid Al Fitr, soit la fin du ramadan, mois sacré pour les musulmans.

J'ai eu mes cousines au téléphone, elles vivent à Paris.

l'une d'entre-elles s'est mariée il y a quelques mois (au mois de mars) avec Sébastien.Elle m'a dit qu'il avait jeûné tout le mois avec elle alors qu'elle ne lui avait rien demandé, pour la soutenir.

j'ai trouvé ça très beau et une belle preuve d'amour.

Dans ma famille, nous sommes tolérants, nous essayons de nous ouvrir aux autres cultures et de partager la notre, même si on s'est souvent fait rejeter, par ignorance.

L'Islam est stigmatisé et totalement incompris, et pourtant, les musulmans sont bien plus ouverts d'esprit que d'autres personnes...je le constate souvent, je l'ai constaté toute ma vie en fait.

quand j'étais petite, ma mère avait une amie très proche, juive, qui nous invitait à fêter le shabbat avec sa famille.

nous considérions que c'était un honneur d'être accueillies à leur table pour un repas familial et religieux.

Je suis anti sioniste, mais je ne suis pas anti-juive contrairement à ce que certains peuvent penser, et même si dans mon enfance j'ai été traitée brutalement et rejetée par certaines juives de mon école, j'ai essayé d'avancer dans la vie en faisant la différence et en me disant qu'il y avait du bon et du mauvais partout (et c'est le cas).

quand je pense à mes cousines et aux épreuves qu'elles ont traversées par le passé (peines de coeur, mauvaises rencontres, maladie...) et quand je vois qu'aujourd'hui elles sont heureuses en couple, avec la bonne personne, et qu'elles ont réussi à recoller les morceaux d'une vie cassée, ça me redonne un peu d'espoir.

il y a des hauts et des bas, des moments de lutte intérieure et de tristesse que je ne souhaite même pas à mon pire ennemi, mais peut-être qu'au bout de tout ça il y aura aussi pour moi un peu de bonheur et une personne qui saura m'aimer de tout son coeur et me le prouver tous les jours (oui, l'amour ce ne sont pas que de belles paroles et de vaines promesses, mais des actes, des prises de risques, des engagements, maintenant seulement je l'ai compris).

Ma nouvelle psychologue est gentille et très directe aussi, ce qui peut être un peu destabilisant mais je sais qu'elle est de mon côté et qu'elle veut sincèrement m'aider à aller mieux et à aller de l'avant.

malgré mes efforts, j'ai encore perdu du poids, mais bon...

demain je vais réserver mon voyage :-)

J'hésite encore entre Londres et bruxelles, mais je sais que je vais partir 10 jours et essayer d'en profiter un maximum pour me changer les idées et peut-être rencontrer des personnes intéressantes.

Je souhaite à tous les musulmans du monde (les vrais), paix et bonheur et que leur jeûne soit accepté de Dieu.

Mes pensées vont aux palestiniens qui endurent l'insupportable depuis trop longtemps et aux gens qui en ces jours de fête sont loin de chez eux, loin de leur famille ou tout simplement seuls.

J'espère que ma santé s'améliorera bientôt et que je pourrai rattraper ce mois de jeûne aussi, parce que ne pas jeûner depuis 2 ans me rend triste.

Voilà pour ce soir.

F.


Eid moubarak

Aucun message nʼ a été trouvé.



Lundi 5 aout 2013

 

En ces temps très perturbés je n'ai qu'une chose à dire :

 

Photo : “Choose love and peace will follow. Choose peace and love will follow.”
Mary Helen Doyle

~♥~ Mary.

 

c'est parfois difficile, nous ne sommes qu'humains après tout, mais il faut chasser la haine de son coeur et privilégier la paix.

La paix avec soi-même (dans la mesure du possible) et avec les autres.

Hier j'ai rencontré une amie de ma soeur, une fille adorable et qui étrangement a eu à quelques détails près, le même parcours que le mien.

Cette fille est très belle ( c'est une danseuse) et a un coeur en or, mais elle est malheureusement tombée sur les mauvaises personnes, et un homme qui au lieu de l'apprécier à sa juste valeur n'a fait que la dévaloriser, l'éloigner de sa nature profonde, et n'a pas été capable de l'épauler dans les moments difficiles, de lui parler, de la rassurer ou de s'engager sérieusement.

aujourd'hui, elle a retrouvé l'Amour grâce à un homme plein de tendresse et de mâturité, quelqu'un qui lui rappelle chaque jour combien il tient à elle, combien il la trouve belle et touchante (ce qu'elle est vraiment) et combien elle peut compter sur lui.

Elle a retrouvé le sourire, l'appêtit et la joie de vivre alors qu'il y a juste 5 mois de ça elle n'y croyait plus.

on a beaucoup discuté et on s'est vraiment trouvé énormément de points en commun, et je me suis fait une nouvelle copine.

La voir si épanouie et heureuse aujourd'hui a rempli mon coeur de joie parce que je me suis dit qu'il y avait (parfois) quand même une justice en ce bas monde parfois si cruel et égoiste, et que du coup, tout n'était pas perdu pour moi non plus.

Etant borderline, ce trop plein d'émotions (même positives) m'a déclenché une petite crise le soir, mais je sais que c'est normal et qu'il faut que j'apprenne à faire avec et à apprivoiser mon hyper sensibilité...

Ces 4 derniers jours j'ai rencontré de nouvelles personnes et partagé des choses que je n'avais pas partagées depuis longtemps, enfermée en moi-même.Des choses profondes, pas superficielles autour d'un verre...Des choses qui font avancer, et j'en suis heureuse.

Je sais que beaucoup de mal m'a été fait et que j'en garde des séquelles, je sais qu'il faudra avancer pas à pas, mais je pense être enfin entourée de personnes qui me veulent du bien et qui me comprennent et ça m'aide énormément.

Le fait de ne plus prendre de médicaments (mis à part les anxiolytiques) m'aide aussi à me retrouver, à avoir une vraie réflexion sur mon existence, sur mon passé, sur mes erreurs de choix, de jugement et donc me rend plus forte pour envisager un bien meilleur avenir.

Il y a des hauts et des bas, mais je pense être sur la bonne voie, pour une fois depuis des années.



Samedi 3 aout 2013

 

 

Super soirée et journée entre filles à Bordeaux :-)

j'ai enfin pu mettre au point mon futur tatouage, il va être magnifique (je compte sur toi Kat ! ).

Ca bouge vraiment bien dans cette ville, et les rencontres se font facilement, les gens se parlent (pas comme à Paris);

Je commence à me faire aux trois lignes de tram même si aux heures de pointe c'est chiant, mais au moins il y a la clim !

Ma nouvelle psychologue est vraiment top et compte bien me "rebooster" comme elle dit, je lui fais confiance.

Elle a cerné et respecté ma sensibilité et mon sens artistique et m'a dit qu'elle me ferait avancer si je lui faisais confiance et oublier les "enfoirés" (c'est elle qui l'a dit , pas moi :-)

Je recommence petit à petit à me remettre en valeur et à envisager un avenir plus beau, même si certains jours ne sont pas simples.

Il faut bien progresser et surtout tirer des leçons de son passé, surtout s'il a essentiellement été source de souffrance.

Je ne commettrai plus les mêmes erreurs, je donnerai petit à petit si j'estime que les gens en valent vraiment la peine et surtout, ont assez de coeur et de maturité pour apprécier ce qu'ils reçoivent.

Rien n'arrive par hasard et ce qui ne nous tue pas laisse des cicatrices, mais nous grandit aussi.

Nous sommes à une ère où les bonnes personnes sont minoritaires, c'est ce qui m'attriste le plus, mais il faut faire avec.

Je ne chercherai plus à changer les autres pour tenter de les rendre meilleurs, parce que le changement doit venir d'eux-même...

Je vais enfin me concentrer sur moi (pour changer), sur ma guérison, mon bien-être et ce que j'attends de la vie.

dans 10 jours je partirai sans doute pour Bruxelles, histoire de voyager un peu et de me changer les idées, rencontrer de nouvelles personnes aussi.

Cet hiver je me ferai peut-être un week-end à Londres, ça serait cool.

;-)



31 juillet 2013

 

soirée entre filles à bordeaux demain :-)

rdv avec ma nouvelle psychologue demain aussi, j'espère qu'elle sera bien...elle semblait très douce au téléphone et quand je lui ai un peu parlé de moi, elle m'a dit que j'avais trop souffert et qu'elle espérait me redonner la force de me reconstruire.

alors j'y crois et je fais tout pour que ma vie devienne enfin telle que je la veux et telle que je la mérite.

J'ai dit à mon ex que je lui pardonnait le mal qu'il m'avait fait, mais avec le recul, c'est durant toute notre "relation" qu'il m'a fait du mal, de plein de façons différentes: son manque d'investissement, son détachement, ses phrases assassines quand je sombrais vers la fin et sa façon brutale et surtout lâche de me quitter...Mais en même temps, il fait plus de peine qu'autre chose.

il n'accepte pas ce qu'il sait qu'il est tout au fond de lui et se croit obligé de jouer un rôle, jusqu'au jour où le masque finit par tomber et où il implose.

Ce jour, c'est quand il doit s'engager d'une façon ou d'une autre, ou tenir ses "promesses" qu'il ne pensait pas du tout...

immaturité affective, et c'est tellement plus simple et moins culpabilisant de laisser quelqu'un qui est à terre, de fuir, comme ça on a une excuse et on se sent moins crasseux, moins moche.

Mais quitter quelqu'un n'est pas le problème, rien n'est figé dans le temps, par contre, mentir sur ses sentiments, mentir sur ses promesses et retourner la situation contre la personne qui souffre, la vraie victime, c'est juste minable.

bon, sur ce, moi je m'en vais me reconstruire et me retrouver :-)



Journée à la plage,

l'océan c'est froid mais agréable une fois dedans.

Une bonne glace après, un petit bonheur chaque jour.

et puis il y a cette magnifique chanson de stromae qui tourne en boucle dans ma tête.

"J'étais formidable."..."TU étais fort minable" (comprendra qui voudra...).

J'ai de la chance d'être entourée de gens qui tiennent vraiment à moi et s'inquiètent pour moi.

L'instant présent, c'est tout ce qu'on a vraiment de valable dans nos existences.

 


un dimanche à la plage (et non, pas à Bamako)

Aucun message nʼ a été trouvé.



Dimanche 28 juillet 2013

 

Super soirée hier soir à andernos :-)

Le festival du jazz était vraiment génial, il y avait un super groupe de rockabilly/ rock, de jazz manouche et d'autres trucs...

La musique a ce pouvoir unique sur moi, elle me fait tout oublier et me fait me sentir en vie.

il y avait plein de monde, et même si au début j'ai un peu flippé (moi et la foule c'est pas ça), c'est vite passé parce que l'ambiance était positive et à la fête.

cet aprem on va à la plage, je vais pouvoir me baigner un peu et peut-être rencontrer quelques personnes intéressantes.

il est grand temps que je reprenne ma vie en mains et que je me remette à vivre, à sortir, à aller vers les autres comme avant.

si même les salauds sans remords peuvent continuer à avancer avec la conscience tranquille et à faire de nouvelles rencontres, je ne vois pas pourquoi moi, qui n'ai rien à me reprocher, je vais m'interdire ça.

La période de deuil est finie, je l'ai décidé ce matin, et un renouvellement complet s'amorce...Je veux des gens vrais et positifs dans ma vie, pas des tricheurs, des gens à double face qui n'assument pas ce qu'ils sont et nous le font payer très cher.

welcome back, Fadila :-)



26 juillet 2013

 

 

Temps très orageux depuis hier soir

 

j'ai toujours adoré les orages, les éclairs, l'odeur de la terre mouillée...

Depuis toute petite déjà, alors que ma grande soeur se planquait sous ses couvertures terrifiée, moi j'écoutais, fascinée par la puissance de la nature.

Hier soir j'ai laissé ma fenêtre (les stores) ouverte pour pouvoir profiter du spectacle des éclairs, ma berceuse à moi.

 

3 semaines de sevrage de médicaments, hourra! j'aurai bientôt droit à un jeton...

Vous ne pouvez pas (à moins de l'avoir vécu) imaginer ce que ça fait, un sevrage...C'est un cauchemar éveillé, avec des sensations physiques et psychologiques que je ne souhaite à personne ! Mais je tiens bon, parce que je suis plus forte que certains l'ont pensé.

Comme toute personne "addict" à ce genre de trucs (ou à d'autres drogues), il y a toujours la tentation d'arrêter la douleur en reprenant ces poisons (allez, juste une fois, juste pour aller mieux, juste pour ne plus avoir ces pensées horribles, juste pour ne plus rien ressentir, juste pour ne plus entendre ce bruit dans les oreilles, ne plus avoir ces micro-vertiges...etc) mais en fin de compte, la seule solution, on la connait, et ça vaut pour tout ce qui nous fait plus de mal que de bien: Stopper net.

 

En parlant de ce qu'on pense ou on a pu penser de moi, je voudrais clarifier les choses.

J'ai traversé l'enfer, l'ai traversé le plus clair du temps seule, et je suis toujours là.

Comme le dit un homme sage que je viens de découvrir via youtube: "je reviens de loin"...Mais je suis toujours là.

Je suis peut-être blessée, perdue, triste, mais pour ceux qui pensaient que j'étais foutue (comme de pseudo amis, comme mon ex), que je n'en valais plus la peine, que je n'étais plus valable ou intéressante, je voudrais juste vous dire que vous êtes des idiots, que vous n'avez pas dû souffrir assez dans votre existence pour comprendre et avoir du coeur, de la compassion.

Au fond de moi, je suis toujours une personne drôle, aimante, créative et pleine d'empathie, mais la maladie a mis un voile sur tout ça et a envahi mon coeur de vide, de mal-être, de peur et de souffrance, mais ce n'est qu'une maladie, une maladie qui se soigne et je redeviendrai moi-même, très bientôt...

Peut-être que si j'avais été plus soutenue, mieux entourée, qu'on m'avait montré, témoigné plus d'amour (sincère, pas interessé ou simulé), d'amitié, de présence, je m'en serais sortie plus vite, je n'aurais pas eu à me gaver de médicaments pour arrêter de penser et surtout ne plus voir ce qui me faisait mal dans mes éclairs de lucidité.

 

Je ne vous souhaite pas de vivre une Dépression majeure durant presque 4 ans, de perdre votre emploi, de perdre votre logement, de perdre la personne que vous aimiez de tout votre coeur et qui s'est détournée de vous quand vous aviez besoin d'elle, je ne vous souhaite pas de voir votre existence chamboulée du jour au lendemain et de vous réveiller tous les matins avec cette question: "qu'est-ce qui m'est arrivé ? "...

Et si par malheur cela vous arrivait, alors j'espère sincèrement que vous trouverez une main tendue, des gens assez courageux et de valeur qui voudront vous aider à remonter la pente et ne vous fuiront pas comme des pestiférés.J'espère que vous saurez aussi apprécier la chance d'avoir de telles personnes à vos côtés, quand les gens ne pensent plus qu'à eux-mêmes et sont tellement égocentriques qu'ils en deviennent inhumains.

 

Il pleut beaucoup maintenant, il y a enfin de la fraicheur et le ciel se rappelle à l'Homme : La nature reprend ses droits, elle est la plus forte.

 

 


orages

Aucun message nʼ a été trouvé.


24 juillet 2013

 

Pourquoi est-ce que je n'arrive pas à détester les gens, ni à leur en vouloir longtemps?

Je pense tout au fond de mon coeur qu'il y a du bon en chacun, même si les actes sont parfois durs.

Je me dis que si des personnes sont entrées dans ma vie, c'était pour une bonne raison, et d'une certaine façon, si j'ai laissé entrer ces personnes dans ma vie, c'est que j'ai vu en elles le bon...Enfin, je l'espère.

J'ai beaucoup pleuré toute la soirée, je suis trop émotive et trop sentimentale.

Je suis probablement naive aussi et j'aurais voulu , parfois, être une personne méchante , parce que ces personnes semblent mieux s'en sortir dans ce monde.Mais il faut un équilibre, il faut de la lumière face à l'obscurité.

Je suis loin d'être parfaite, je pense même être assez déglinguée à ma façon, mais j'aime sincèrement les gens quand je finis par croire en eux, et quand ils me déçoivent, je ne comprends pas, alors je cherche ce que j'ai bien pu faire de mal, et j'oublie de penser que parfois, on n'a pas besoin de faire quoi que ce soit de mal pour que les gens s'éloignent et suivent leur chemin, nous laissant sur le bord de la route.

Je vais quand même continuer de chercher le bon dans chaque être, sinon à quoi sert cette vie ?

Je me sens très seule, mais une amie m'a dit une chose assez sage:

il faut cesser de se demander pourquoi certaines choses nous arrivent, mais plutôt se concentrer sur la finalité de ces événements, aussi douloureux soient-ils et vers quoi ils sont censés nous mener et un jour, quand on a fini par comprendre, quand on est enfin arrivé là où on devait arriver depuis le début, on est libre et apaisé et on sait pourquoi...

Je crois que je suis une extra-terrestre.


24 juillet 2013

Aucun message nʼ a été trouvé.



Mardi 23 juillet 2013

 

Festival du jazz ce weekend à andernos...

j'espère y voir (et entendre) de bons musiciens :-)

J'aimerais partager cette photo, qui en dit long:

 

Photo

"La loyauté d'une femme se prouve quand son homme n'a plus rien...Celle d'un homme, est mise à l'épreuve quand il a tout"

 

il n'y a rien de plus vrai...Mais la loyauté, ça signifie quoi de nos jours ?

Mon meilleur ami me manque, celui que j'ai perdu, celui qui a partagé 7 ans de ma vie et tous mes secrets, celui en qui je croyais et pour lequel je me réveillais avec le sourire, celui qui me donnait envie de le rendre heureux, autant que possible.

Je ne parle pas de couple, de relation, de toutes les merdes qui finissent par aveugler les gens, mais au-delà de l'amour, je parle d'amitié, celle par quoi tout a commencé.

C'est dur de perdre un ami, c'est un véritable deuil et j'en ai malheureusement perdu beaucoup, pour diverses raisons, mais perdre son amour et son ami en même temps, c'est ce qu'il y a de plus difficile.

Mais je m'interroge...Peut-être avait-il un secret inavouable, même à moi?

quelque chose qu'il refoulait et l'empêchait de vivre comme il l'aurait voulu ? une attirance différente, jugée honteuse vis à vis de moi ou de sa famille ? Je me trompe peut-être, mais j'ai fait un rêve, et il semblait si clair dans son message.

Pourtant, cet ami aurait dû savoir qu'il aurait pu tout me dire, que mon ouverture d'esprit était assez grande et que j'aurais pu comprendre beaucoup de choses, mais cet ami ne m'a pas fait assez confiance, hélas...Et je le regrette.

La vie sépare souvent les gens, et il faut s'y faire, même si on aurait voulu que les choses se passent differemment...

Mais je n'oublierai pas mon ami, je n'oublierai pas les bons moments, je n'oublierai pas la complicité , même s'il m'a profondément blessée.

Je crois que je progresse, malgré tout, un peu plus chaque jour et qu'un jour je finirai par me trouver, enfin.

 


23 juillet 2013

Aucun message nʼ a été trouvé.




Samedi 20 juillet 2013

 

Se promener sur la plage, passer par des endroits partagés dans le passé, l'endroit où s'est mariée ma soeur, l'endroit où lui et moi admirions les maisons des riches, la boulangerie où nous avons partagé un gâteau, des petits détails qui ramènent le passé dans le présent, des souvenirs qui remontent à la surface et qu'on se sait seule à ne pas avoir oubliés.

Mon problème a toujours été que j'ai une excellente mémoire, et cette mémoire, au lieu de m'aider, me brise.

Je pense beaucoup à la mort ces derniers jours, ou plutôt à l'absurdité de la vie, la bêtise des gens, l'égoisme primaire, et l'avenir incertain.

je ne parle pas, j'écris.

si je parle, je prends le risque de blesser ceux que j'aime ou de satisfaire ceux qui se sentent fiers de leurs mauvaises actions, qui se sentent forts dans leur petitesse...Alors je me tais et j'écris.

Je lis beaucoup aussi, je nourris mon âme des mots des autres et parfois je peux même m'y retrouver.

en ce moment je lis un magnifique livre: "le langage secret des fleurs"

...Les fleurs ont un sens, une signification, et un pouvoir, mais beaucoup de gens l'ignorent.

J'ai retenu une fleur: l'Ancolie...Elle signifie: Abandon.

Si un jour j'ai un jardin, je planterai des ancolies dans ce jardin, parce que l'abandon c'est tout ce que j'ai connu dans ma vie, continuellement, une constante, quelque chose qui me colle à la peau quoi que je fasse, quoi que je donne, peu importe combien j'aime.

alors l'Ancolie est définitivement ma fleur.

Si je meurs cette nuit, ou demain, ou je ne sais quand, ce sera plus un soulagement qu'autre chose, parce que je crois en un ailleurs, bien meilleur, et que je voudrais déjà y être, à cet instant précis.

Loin du monde, loin du matériel, loin des gens, loin du mal, loin de la peine.


Ancolie

Aucun message nʼ a été trouvé.



Mercredi 17 juillet 2013

 

Bientôt 1 an de solitude

 

et oui, le temps passe mais n'efface pas tout, pas les souvenirs, pas les faux espoirs et pas le mal qu'on nous fait hélas.

J'ai rejoué de la guitare et rechanté aujourd'hui, pour la première fois depuis plusieurs mois.

Quelque chose (probablement la seule) que personne ne pourra me prendre, m'arracher.

Finalement, il n'y a eu que ça de constant dans mon existence, mon Amour pour la musique et sa "main" tendue quand tout le reste foutait le camp.

Ce soir je me sens triste et perdue, mais c'est normal, je ne suis qu'humaine...Forte, mais humaine.

Ce qui est bien avec ce blog c'est que je sais que personne (ou très peu de personnes) ne le lit, alors je suis libre.

Je vais bientôt partir en voyage, mais je n'ai pas encore décidé de la destination.

Un changement me fera du bien, et j'espère rencontrer des personnes bienveillantes parce que ça manque cruellement de nos jours.

La bienveillance, est-ce que les gens connaissent encore le sens de ce mot?

sur mon poignet droit il y a tatoué "résilience"...Ce n'est pas par hasard, j'ai fait ce tatouage après avoir été quittée du jour au lendemain comme si je n'avais jamais existé, jamais rien apporté, jamais apporté quelque chose dans la vie de mon ex...mon ex, ça fait encore bizarre d'utiliser ce terme pour quelqu'un que j'aimais profondément et que je pensais assez valable pour rester à mes côtés et m'aimer vraiment...quelle idiote, mais les filles sont souvent idiotes, et certains gars aussi.

La résilience, c'est la capacité de se remettre des traumatismes et blessures de la vie, je suppose que je cherchais à me donner du courage.

Mon prochain tatouage sera une licorne , la créature féerique et irréelle...Parce que je me sens tellement irréelle dans ce monde.

On me voit, mais on ne croit pas assez en moi.

J'aimerais que les licornes existent, je les trouve belles.

Revenons à la bienveillance ! Pour moi, c'est prendre soin les uns des autres, c'est donner de son temps, de son coeur, de sa générosité et c'est surtout vouloir le bien d'autrui, souhaiter à l'autre ce qu'on se souhaite à soi...Je n'ai malheureusement pas eu la chance de rencontrer beaucoup de personnes bienveillantes dans ma vie, mais il y en a eu quand même, et il en existe, alors je suppose que tout n'est pas fichu pour ce monde.

J'aurais voulu que ma vie soit plus belle, plus sereine surtout, mais par-dessus tout, j'aurais voulu qu'on sache m'aimer, moi, dans mon intégralité, mais personne n'a eu cette capacité, cette force, cette "bienveillance"...Et quand j'y pense, comme ce soir, ça me rend triste.

Et je me sens stupide aussi, parce qu'après tout, les gens sont ce qu'ils sont, et je ne peux pas y faire grand chose.

Mes amies me manquent beaucoup, et Isabelle, mon ancien (toujours en contact, âme charitable) psychologue, Paris la ville où j'ai grandi, mais la distance n'efface pas l'amour/ l'affection/ la reconnaissance qu'on ressent pour ceux qui sont importants, en tout cas en ce qui me concerne.

Bon, y'a "Fringe" à la télé, alors je vais y aller ;-)


17 juillet 2013

Aucun message nʼ a été trouvé.



Dimanche 14 juillet 2013

 

Photo : you said justice ?

justice pour trayvon ? même pas en rêve...God "blesse" America !

 

 

Marre de ce monde où les racistes assassinent et s'en sortent avec une tape dans le dos, où les gouvernements mentent et trichent et nous utilisent comme des pions, où les humains n'ont plus rien d'humains, où on est tous devenus des objets de consommation jetables et interchangeables, où les valeurs de nos anciens ne sont que de lointains souvenirs, où les gens se crachent dessus et ne se parlent même plus, où l'argent est roi, où la sensibilité est devenue une tare, où il n'y a plus un seul endroit où on puisse se sentir bien, où on monte les communautés les unes contre les autres, où on stigmatise les uns et excuse les autres, où on juge les gens sur leur apparence et où on nous fait bouffer des drogues légales jusqu'à n'en plus pouvoir et qu'on nous rend accros et encore plus esquintés du cerveau, où c'est chacun pour soi, où la loi du plus fort est de mise, où la Palestine se meurt dans l'indifférence générale, où les faux croyants nous donnent des leçons de vie et où je n'arrive pas à trouver ma place...Et où tout le monde s'en fout de toute façon...Marre de devoir jouer le jeu jusqu'à ce qu'on nous libère enfin de ce fardeau que les baba cool de mon c** appellent :"la beauté de la vie"...Fermez-la, physiquement, et à tout jamais


Justice ?

Aucun message nʼ a été trouvé.



Samedi 13 juillet 2013

 

Il faut que je retourne en Irlande...

Probablement cet automne.

J'aimerais aller à Cork cette fois, Dublin est une belle ville mais je voudrais voir autre chose.

J'aimerais me retrouver au milieu de gens vrais, comme peuvent l'être les irlandais et entendre de la musique partout.

Je voudrais peut-être enfin trouver ma place quelque part.

La France ne ressemble plus à ce qu'elle a été par le passé et tout m'y semble étroit (les esprits aussi).

J'ai besoin d'un changement radical, de nouveauté, de simplicité, de chaleur humaine.

Je ne trouve pas ça ici.

Je pense que mon avenir est ailleurs.


Partir

Aucun message nʼ a été trouvé.



11 juillet 2013

 

je hais l'été...

Les moustiques tigre m'ont bouffée et la chaleur est étouffante...

Réflexion:

qu'on soit riche, puissant, jeune, beau, moche, moyen, avec un boulot neutre et ennuyeux et un appart, nul n'est à l'abri de la chute.

Je veux dire, parfois on se croit supérieur à ceux qui ont moins, et ça me rend dingue.

n'importe qui peut se retrouver du jour au lendemain au chômage, en voie d'expulsion ou malade, pensez-y...

Il faut alors déployer toute son énergie pour survivre et ne pas se laisser couler, fermer les yeux et ne pas relever parfois le mépris que même ceux qui sont censés être les plus proches de nous finissent par afficher, lassés de nous voir batailler et lassés de nous "soutenir" (enfin, l'idée qu'ils se font du soutien qu'ils apportent, aussi minime soit-il)...La leçon, c'est qu'à part quelques membres de sa famille, quelques rares vrais amis, on ne peut que compter sur soi et ses propres ressources, sa foi, pour avancer et se sortir de la merde.

Cette année j'ai appris énormément, je le répète...Une leçon très douloureuse mais qui m'a au final rendue plus forte, même si j'ai longtemps pensé (ou laissé penser) le contraire.

Ne jugez pas donc, parce que demain, ça pourra être vous, même si je ne vous le souhaite pas bien sûr.

On m'a quittée pour ma "faiblesse" et parce que je ne correspondait plus à ce qu'on attendait de moi, et aussi pour plein d'autres raisons qui n'appartiennent qu'à la personne qui m'a quittée, sûre d'elle et handicapée des sentiments, et j'en ai beaucoup souffert (normal), et puis j'ai fini par comprendre: si le positif ne pèse pas lourd face au négatif, si on donne plus qu'on ne reçoit, si on sait qu'on nous ment et qu'on nous utilise mais qu'on n'a pas le courage de le reconnaitre, on est tout autant responsable de nos échecs...La seule solution ? Celle que j'aurais dû prendre il y a 4 ans, quand les premiers signaux sont apparus : FUIR.

Voilà pour ce soir...

comme je l'ai dit, il fait chaud et j'ai horreur de ça, mais heureusement il y a l'écran total et la poudre visage blanche...Et aussi, un autre décor, tellement moins sinistre que celui dans lequel je me suis enfermée par le passé.


11/07/13

Aucun message nʼ a été trouvé.


25 juin 2013

 

Anniversaire le plus triste de toute ma vie



Mercredi 10 juin 2013

 

Un bon mois de Ramadan à tous les musulmans du monde.

 

Je vais beaucoup mieux, surtout depuis que j'ai décidé de me sevrer de tous les médicaments que j'avalais depuis presque 4 ans (enfin, j'ai encore besoin des anxyolitiques), du poison légal, des drogues dures sur ordonnance qui m'ont rendue plus fragile et perdue qu'autre chose.

On nous vend ces médicaments en nous faisant croire au miracle, au mieux-être, à la lumière au bout du tunnel mais en fait, ils ne font (en tout cas pour ma part) que nous rendre accros et n'agissent pas en profondeur;

ils nous assomment, nous anesthésient, nous empêchent de penser à la vie merdique qu'on a mais ne nous aident pas à faire un travail en profondeur sur nous-mêmes, nos erreurs, ce qu'on recherche vraiment...et c'est un cercle sans fin.

Je suis descendue à 45 kg, j'ai beaucoup pleuré et accusé le coup de l'abandon, de la lâcheté humaine, de l'égoisme, de l'absurde, et puis j'ai fini par décider de prendre (enfin) ma vie en main.

qu'est-ce que j'attends de cette vie? le peu qu'on veut bien m'offrir ? la médiocrité ? la méchanceté et le mensonge ? non...je sais que je mérite tellement mieux que ça.

certains jours sont comme des cauchemars éveillés, mais je découvre aussi une force intérieure que j'avais oubliée, ces dernières années.

Je veux aller mieux, je veux réapprendre à sourire, à rire, à chanter, et surtout m'entourer de personnes vraies, vivantes, humaines et qui partagent mes valeurs...Je ne veux plus d'à peu près, je veux du vrai.

Je ne renie rien de mon passé, il est ce qu'il est, avec ses moments rares et avec ses tortures, mais j'aspire à quelque chose de bien meilleur.

J'ai eu le temps, dans ma solitude profonde et ma dépression, de réfléchir, de penser à la nature humaine et même si je suis tombée de haut avec le dernier coup qui m'a été asséné, je suis en train de me relever et je sais, j'espère, que le meilleur reste à venir.

J'ai accepté l'inacceptable, par amour, par besoin d'amour, pour mille raisons, mais je n'aurais pas dû, parce que je vivais dans un mensonge qui a fini par me ronger de l'intérieur et presque éteindre la flamme en moi.

Je ne veux que le bien des autres, je suis entière et prête à beaucoup de choses, mais aujourd'hui je me connais mieux qu'hier et j'ai la force de dire que je n'ai jamais vraiment connu le bonheur, ni l'amour véritable, celui qui ne se débine pas quand les choses se compliquent, celui qui nous veut du bien et qui nous entoure de sa chaleur quand on en a le plus besoin.

Je me suis forcée à croire en quelque chose qui n'existait pas et ça n'a fait qu'accentuer ma dépression, maintenant je le sais.

avant de penser aux autres, il faut penser à soi, à être bien avec soi, et ceux qui quittent notre vie ne la quittent pas par hasard;

La vie fait en sorte que l'on ait les clés en mains, pour aller vers le meilleur, mais on s'obstine, on s'aveugle, on insiste quand on sait que c'est perdu d'avance, parce qu'on est seul à y croire...tout ça c'est fini pour moi.

Rien n'est facile, mais le pire je pense, c'est d'être incapable d'aimer l'autre, incapable de s'ouvrir au monde, incapable de se remettre en question et incapable d'apprécier le bonheur présent, quand il est là, sous nos yeux.

Adieu faux amis, adieu fausses amours, bonjour avenir et j'espère, bonjour belle rencontre :-)

La vie passe comme un rêve.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=USd7nEAq2do



30/04/13

 

Il pleut...

Tout me semble encore étranger ici, même si je suis bien entourée et aidée.

je réfléchissais à la part sombre de chaque être.

L'artiste a le don de voir le beau là où personne d'autre le voit, à le faire ressortir.

J'ai en tant qu'être humain tenté de voir le bon en chaque personne, parce que chaque personne a cette part de bon en elle.

J'ai avalé, absorbé, enterré ma part sombre pour que celle-ci ne dévore pas les autres.C'est moi qu'elle a fini par dévorer toute crue...Il faudra beaucoup de patience et de foi pour guérir.

J'ai vu le bon en lui, mais ces quelques instants ont perpétuellement été gâchés par son côté sombre et ses peurs, alors ça a fait disparaître toute la beauté que je voulais à tout prix faire ressortir.

On ne peut pas toujours faire de miracles, les miracles n'existent pas...

chaque personne est responsable de ses choix, de ses décisions, de ce qu'elle décide de donner aux autres, le bon ou le pire.

Je suis libérée, mais pas totalement.

trop de mal a été fait.

Mais je vais m'efforcer de retrouver mon chemin au milieu de cette forêt noire, au milieu de la nuit, et de redevenir moi-même, ne plus me perdre.

Ma meilleure amie me manque tous les jours, même si on se parle tous les jours.

si elle n'avait pas été là, je ne sais pas comment j'aurais supporté cette épreuve de plus.

c'est tout pour aujourd'hui.



23/04/2013

 

Nouveau départ, nouvel espoir...

Parfois il nous faut un cataclysme pour que les choses évoluent enfin.

ce dernier mois restera gravé dans ma mémoire à vie, mais comme le dit mon nouveau tatouage: résilience.

je ne suis pas amère, juste déçue et brisée, mais le temps finit toujours par recoller les morceaux et par guérir les plus grandes blessures.

L'Amour ne suffit pas toujours, surtout quand il est à sens unique.

Je tourne une page et j'espère que le nouveau chapitre sera plus serein et heureux.

Je vais apprendre à penser à moi avant tout, pour changer.

Ce blog est officiellement réactive (surtout pour cette belle âme qu'est Isabelle :-)

Fadila




28/12/12

 

 

 

La sonnette d'alarme a été tirée un million de fois, mais personne n'en a tenu compte, personne ne l'a entendue...

Juste un bruit au loin, un truc vague, comme ce que je suis devenue avec le temps.

Au milieu d'un champs de tirs, essayant de préserver les uns et les autres, de faire en sorte que tout ceux que j'aime soient proches et se respectent, mais ça ne marche pas.

Une mère hypersensible , un copain sauvage et incapable de faire un effort humain pour me préserver et m'empêcher de me retrouver dans cette situation insupportable, celle de tampon, de médiateur forcé.

Un sourire, une parole, un effort, une présence non feinte, c'est tout ce que je demandais, mais il n'en a rien été.

L'intention était pourtant bonne, mais le résultat s'est avéré désastreux.

Une mère qui retrouve ses vieux réflexes, qui pense tout savoir et qui prend encore cette position de mentor, de celle qui voit et sait tout...

Trop de malentendus et peu d'efforts de tous les côtés.

Moi au milieu, aux aguêts, pétrifiée à l'dée de voir tout cet équilibre (sincère ou pas) s'effondrer.

Moi vidée, perdue et tellement malheureuse que rien ne puisse jamais être simple, dans ma vie, serein...

Je ne peux pas choisir, pourquoi faudrait-il choisir ? On me conseille de faire et de choisir ce qui est le mieux pour MOI, mais le problème c'est que je ne vois aucune option, rien qui ne finirait pas par me briser en mille morceaux.

Alors quelle solution, quelles options s'offrent à moi ? Partir ? pour aller où ? En ai-je seulement la force ou l'envie.

Personne ne se préoccupe sincèrement de moi, chacun cherche son propre intérêt...

prison dorée, ici ou ailleurs...

c'est là que la mort vient me parler et me tente avec sa promesse de libération.

Je ne suis pas stupide, je suis lucide, les gens qui m'entourent ne changeront jamais.

Est-ce compatible avec ma propre évolution et mon besoin d'envol ? Non.

c'est un crève-coeur, parce que peu importe la décision que je devrais prendre et que je repousse au maximum, elle me brisera le coeur.

Je n'ai plus aucune solution, aucune voie d'issue, trop d'attentes de tous les côtés et juste besoin de calme, de paix, cette paix que je cherche maladivement depuis que je suis petite.

J'avais un rêve, qui me portait, qui était devenu mon identité propre, mais comment trouver le courage de m'y accrocher encore et de faire tout ce qui est en mon pouvoir pour le réaliser, ou tout au moins m'en approcher ? C'est sûrement trop tard, c'est aussi ce qui me tue....

La joie, les sourires, les échanges, tout ça n'est qu'un rêve inatteignable...

Je suis brisée, au plus profond de moi et je me sens comme Ian curtis, dépassé par son amour pour les autres et dévasté par son incapacité à satisfaire tout le monde.

Mon copain aurait pu, pourrait, faire davantage d'efforts pour faire en sorte que les choses changent, que son mutisme, ne soient pas instrinsèques à sa personnalité, pour moi...Je sais qu'il m'aime, mais parfois je pense qu'il ne cherche pas à s'améliorer, même pour moi, et c'est devenu un problème, surtout quand il s'agit d'envisager l'avenir...L'avenir, celui qui me terrifie.

Ma mère pourrait reconnaître ses torts parfois et que cette vieille blessure non refermée (bien que pardonnée) soit aussi de son fait.

Je devrais être en mesure d'appliquer à moi-même les conseils que je prodigue aux autres: ecoutez votre instinct, suivez votre voie sans vous retourner en arrière et vivez...vivez...Vivez,  tant que vous le pouvez encore.

Aujourd'hui je pense être arrivée au bout du chemin et des fausses promesses d'une vie meilleure.

Je voudrais que toute cette pression, cette douleur extrême s'arrêtent, et je voudrais demander à Dieu : Pourquoi toutes ces montagnes, tous ces murs, toute cette animosité, toute cette douleur ?

Je leur en veux à tous, de ne penser qu'à eux et de ne pas prendre au sérieux le drame qui se joue dans ma tête, dans tout mon corps, depuis des mois.

Je voudrais juste les fuir tous, et fuir ce monde qui n'a rien à m'offrir et auquel je ne crois plus.

Je rêvais d'Irlande, mais en fait, je rêvais juste de sérenité...cette sérénité que je ne trouverai jamais...

D'une vie meilleure ou plus proche de mes convictions personnelles.

Mais ce monde n'est qu'un leurre, tout s'effondre comme un chateau de cartes.

Pourquoi suis-je née ?

Pour me faire entrevoir l'enfer et me donner de fausses illusions...

Ma foi est ébranlée aujourd'hui, et je n'ai pas honte de le dire.

Autant être honnête...On est tous égarés par la pire des choses: l'espoir.

Ceci sera mon dernier post, parce que je n'ai plus rien à dire, je ne suis qu'une boule de souffrance, je ne suis qu'une âme perdue de plus...Et écrire ne règle finalement rien.

Mais j'espère avoir été quelqu'un de bien, au final.

Et peu importe ce qu'on pense de moi, peu importe les déceptions, l'égoisme des gens, leur trahison, leur désertion...

Je pense avoir fait de mon mieux et je pense que ma vie aurait pu être belle, avec de meilleures cartes.

Fin

 





 

 

Katie Melua : Belfast (penguins & cats)

 

https://www.youtube.com/watch?v=KhmhguIZ4yI&feature=player_embedded








A SMILE CAN HIDE SO MANY THINGS...


Esprit de noel et chat en panique...



 

Nouvelle couleur de cheveux :-)



Automne & mélancolie







 

 





ALTER EGO





C'est une honte , mais c'est plus un secret personne, et en attendant les personnes vraiment dans la précarité se retrouvent parfois avec des enfants, à la rue...

10% des logés en HLM gagnent plus de 4000€ par mois

 

Le Parisien révèle ce matin les nombreux écueils de gestion des HLM : problèmes d’attribution, sous-occupation, liste d’attente qui n’en finit jamais. L’Union nationale de la propriété immobilière (UNPI) a d’ailleurs déposé une plainte à Bruxelles.

(LaVieImmo.com) - « Dans le parc public sont logés aujourd’hui 378 000 ménages aisés qui appartiennent aux tranches de revenus les plus élevées », déclare France Bauvin, déléguée à l’Union nationale de la propriété immobilière, dans une interview publiée aujourd’hui par Le Parisien. Ces logements censés être réservés aux plus défavorisés, toujours selon le quotidien francilien, seraient pour beaucoup occupés par des familles touchant plus de 4000 € par mois, donc largement capables de se loger dans le parc privé. Ce phénomène concerne tout de même près de 10 % des personnes vivant en HLM, et pose le problème de l’attribution de ces logements qui n’ont « de social que le nom », pour Mme Bauvin.

Une liste d’attente de plus d’un million de personnes…

L’annonce ne ravira probablement pas les 1,2 million de personnes en attente pour l’attribution d’un logement HLM. Pour l’UNPI, la situation n’est pas tolérable, et les 25 milliards d’euros annuels accordés aux logements sociaux devraient retrouver leur mission première : soutenir les ménages les moins aisés. D’où la plainte déposée auprès de la Direction générale de la concurrence à Bruxelles, également étudiée par Le Parisien. Cette somme pourrait, d’après l’UNPI, représenter un non-respect du jeu de la concurrence entre HLM et logements privés. Elle était légitime tant qu’elle était investie en tant qu’aide d’état pour venir en soutien aux plus modestes, mais pour l’union, elle ne l’est désormais plus. Si la Commission déclare une surcompensation, une part des ces 25 milliards pourrait ainsi devenir illégale.

Face aux problèmes, quelles solutions ?

Plusieurs solutions pourraient être trouvées face à cette situation délicate, à commencer par pousser les ménages « trop » aisés à quitter ces logements, pour les laisser à des familles réellement en besoin. Pour ce faire, Le Parisien évoque notamment la question des surloyers, dont le montant est « relativement faible », comme l’affirme Laurent Ghekiere, chargé des affaires européennes au sein de l’Union sociale pour l’habitat (USH). En les augmentant, en particulier dans les endroits où la demande est la plus forte, cela pourrait être un levier de changement : « Il faut inciter les locataires au-dessus du seuil légal à partir de leur HLM… en pratiquant des loyers équivalents à ceux du marché », en particulier dans les zones où la mixité sociale est forte. Une autre solution pourrait être de revoir les conditions d’attribution des HLM, comme cela a été le cas aux Pays-Bas, où l’accès aux logements sociaux est limité à un certain revenu annuel. En plus de toute cette polémique, l’UNPI, toujours d’après Le Parisien, cite d’autres chiffres tout aussi impressionnants : 700 000 HLM seraient actuellement vides ou sous-occupés.

 



Respect !

 

Un soldat israélien en grève de la faim en solidarité avec les prisonniers palestiniens

 

 

Yaniv Mazor, 31 ans et résident de Jérusalem, a été condamné la semaine dernière à 20 jours de prison pour son refus de prendre le moindre poste, que ce soit un poste de combat ou autre, dans ce qu’il a dit être une armée d’occupation. Il a été transféré à la prison de Tzrifin en Israël, lundi, et le lendemain, il s’est mis en grève de la faim.

Lors d’une conversation téléphonique avec son avocat, Michael Sfard, vendredi, Mazor a dit qu’il « en était arrivé au cours des derniers mois à être horrifié par la grève de la faim lancée par des prisonniers administratifs palestiniens, mais qu’il se sentait impuissant. »

« J’ai décidé de commencer une grève de la faim en solidarité (avec les Palestiniens), pour sensibiliser l’opinion sur le problème de la détention administrative, et pour de ne pas être moi-même libéré » a ajouté Mazor.

Le soldat de réserve des FDI dit aussi avoir été incarcéré de son plein gré, « car j’avais fait quelque chose pour laquelle je savais que j’aurai à en payer le prix. La grève de la faim est une protestation contre les détentions administratives. »

Les amis de Mazor à l’organisation de gauche Ta’ayush disent avoir appris que le soldat de réserve avait été mis à l’isolement après qu’il eut refusé de revêtir l’uniforme de la prison, et de s’adresser aux officiers de la prison en leur donnant leur grade officiel.

Les militants de Ta’ayush ont aussi déclaré que les autorités pénitentiaires avaient annulé la réduction automatique de sa peine (d’un jour tous les dix jours), pour une raison non spécifiée.

Mazor, guide de profession, a servi dans l’arme blindée entre 1999 et 2002, faisant la plus grande partie de son temps dans la vallée du Jourdain et une petite partie en Cisjordanie.

Il a fait aussi six ou sept périodes de réserves et c’est là que, comme il l’a dit au journaliste Hagai Matar, la question de l’occupation par Israël des territoires a commencé à le tracasser de plus en plus.

« Je suis arrivé à l’armée comme un produit typique du système » a dit Matar, « un gentil petit gars, servant dans les territoires, faisant ce qu’on lui disait. Sans réfléchir. La plupart du temps, sans réfléchir. »

D’après Mazor, il a aussi essayé ce qu’on appelle « l’insubordination grise » où le soldat ne fait pas dans l’insubordination ouverte. Cependant, au retour d’un voyage d’un an à l’étranger, il décida qu’il ne pouvait plus en rester à « la façade ».

D’abord, il a été condamné avec sursis à une peine de 15 jours, il y a une semaine et demie, après qu’il eut annoncé son refus de servir. Sfard a dit que son chef de bataillon avait demandé à Mazor de « rentrer chez lui et de réfléchir ».

« Yanif m’a dit qu’il avait passé le week-end en tournée à Hébron avec Briser le silence – une ONG qui collecte des témoignages de soldats FDI sur leur service dans les territoires occupés - et aussi dans les collines au sud d’Hébron avec Ta’ayush, » a dit Sfard, ajoutant : « Sa réflexion n’a pas bougé durant ces deux jours, et sa position sur l’insubordination pas davantage. »

Il lui a ensuite été ordonné, dimanche, de rentrer à sa base où le chef de brigade l’a condamné. Selon Mazor, il a été informé par son commandant qu’il continuerait à être convoqué pour son service militaire.

http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=12318



 

 

Solidarité avec nos soeurs et frères palestiniens !

 

Ramadan 2012 : attention aux dattes israéliennes

Ramadan 2012 /1433. Depuis quelques années, plusieurs semaines avant le mois de ramadan, les Amis d’Al-Aqsa (Friends of Al-Aqsa) rappellent aux musulmans que sur les étals des marchés et des magasins qu’ils fréquentent pour faire leurs courses les dattes qu’ils achètent peuvent provenir d’Israël.



Ramadan 2012 : attention aux dattes israéliennes

Ces dattes sont cultivées en Palestine occupée, en Cisjordanie et dans les terres colonisées par la force par des intégristes juifs soutenus par l’armée "la plus gentille du monde".

En 2010, Friends of Al-Aqsa indiquait que :

15 % des dattes exportées en Europe sont israéliennes.
 Chaque année, Israël engrange environ 80 millions d’euros grâce au commerce des dattes.

80 millions d’euros provenant en partie de la poche des musulmans, grands consommateurs de dattes pendant le mois de ramadan. C’est notamment une coopérative de producteurs israéliens de dattes, la société Hadiklaim, qui profite grandement de cette manne, grâce à une exportation de sa production vers trente pays dans le monde. King Solomon et Jordan River sont les deux marques phares de Hadiklaim. Si ces noms ne vous disent rien, Mejhoul est peut-être plus évocateur, tout comme la grande taille de ces dattes, qui se différencient particulièrement des dattes Deglet Nour, produites notamment en Algérie.

Les dattes sont vendues sous les marques suivantes (source Europalestine ) :



Ramadan 2012 : attention aux dattes israéliennes

Malheureusement, dans quelques jours et pendant tout le mois de ramadan, dans les échoppes tenues par des musulmans et fréquentées par des musulmans, ces dattes vont être largement mises en avant. La politique commerciale agressive de la société Hadiklaim et celle de la société Agrexco et l’absence de sensibilisation et d’information des commerçants laissent peu de place à d’autres dattes venues de Tunisie, du Maroc ou d’Algérie, où les dattes du cru sont sérieusement concurrencées par les dattes israéliennes, comme le rapportait le journal La Tribune

Mais ces dattes ne se retrouvent pas seulement chez des petits commerçants. La grande distribution les commercialise, non sans ruser.

L’an dernier, Carrefour vendait des dattes Jordan River au détail : les dattes, sorties de leurs emballages, ne pouvaient être achetées qu’après pesée. L’objectif clair était d’éviter la foudre des consommateurs qui refusent que des produits issus de terres volées soient vendus en France.

Autre subterfuge : certaines dattes israéliennes Mejhoul sont vendues sous un emballage indiquant que la provenance est d’Afrique du Sud. Là encore, il y a mensonge. N’hésitez pas à signaler ces fraudes à la Répression des fraudes de votre département.

Il serait peut-être bon que chacun se mobilise et, par exemple, envoie un mail à Auchan, Carrefour, Casino, E.Leclerc, pour dire toute l’inquiétude que nous avons à voir dans les prochains jours des dattes israéliennes vendues dans leurs magasins. De même, il faudrait sensibiliser les épiciers et autres maraîchers en les invitant à vendre des dattes du Maroc, de Tunisie ou d’Algérie, voire faire comme ces militants pro-palestiniens belges qui en 2010 distribuaient des dépliants les jours de marché pour informer la population.

Prêts à ce petit effort qui aura de grands effets si chacun y met du sien ?


ramadan et boycott

Date: 29/06/2012

Par: Vick

Sujet: Dattes

Ils ne reculent devant rien pour vendre leurs produits,mensonges et connivences à tous les étages. Heureusement de plus en plus de gens sont éveillés. Faut rien acheter qui provient de la-bas.

—————

Date: 29/06/2012

Par: Girl-behind-the-mirror

Sujet: Re: Dattes

C'est aussi pour ça que je t'aime: tu as une conscience ! Mouaaahhhh.

—————



 

Palestine: les raids sur Gaza (quotidiens à présent) font plus d'une dizaine de morts dont un enfant de 4 ans.

Qui s'insurge? Fabius, tu en dis quoi ??

 

dim, 24/06/2012 - 11:06 Par Aida Braïk (avec agences)

Un enfant de quatre ans et un militant de Gaza ont été assassinés samedi suite à des tirs sur les zones sud et nord de Gaza (DR)

Un enfant de quatre ans et un militant de Gaza ont été assassinés samedi suite à des tirs sur les zones sud et nord de Gaza (DR)
 

Israël a tué huit Palestiniens en trois jours de bombardements intenses qui avaient pris fin mercredi 20 juin au soir, après l’acceptation d’une trêve par l’aile militaire du Hamas sous médiation de l’Egypte.

Israël a cependant poursuivi ses frappes. Un enfant de quatre ans et un militant de Gaza ont été assassinés samedi suite à des tirs sur les zones sud et nord de Gaza.

Le porte-parole du ministère de la santé à Gaza, Ashraf al-Qidra, a déclaré que Ali Muatazz al-Shawwaf, âgé de 4 ans, a été tué et trois autres personnes blessés, dont une grièvement, par un raid aérien israélien dans le quartier Abasan à l’est de Khan Younis.

Un militant affilié au Comité Populaires de Résistance a également été tué dans un raid aérien à l’est de Jabalia, au nord de la bande de Gaza, a annoncé al-Qidra. La victime a été identifiée comme étant Khalid al-Burei, âgé de 25ans.

L’armée israélienne ouvre le feu sur des agriculteurs

Dans le même temps, trois personnes ont été blessées à Beit Lahiya, au nord de la bande de Gaza, lorsque les forces israéliennes ont ouvert le feu sur des agriculteurs se rendant sur leurs terres, ont indiqué des témoins.

Des explosions ont également été signalées dans les villes de Gaza et de Rafah, ont indiqué des témoins. Selon les responsables médicaux, un bébé a été blessé dans une attaque à Rafah, à la frontière avec l’Egypte.

Selon les israéliens, un habitant de Sdérot aurait été blessé samedi suite au lancement d’une roquette artisanale sur la ville.

L’aile militaire du FPLP, les Brigades Abu Ali Mustafa, a revendiqué la responsabilité de deux tirs de roquettes de riposte sur le sud d’Israël le même jour.

 


pauvre Gaza

Date: 27/06/2012

Par: Vick

Sujet: Gaza

Gaza? C'est quoi Gaza? Jamais entendu parler. Ah si! C'est là où il n'y a que des terroristes,c'est ça? Là où des enfants de 6 mois comme de 6 ans se font tuer par israel parce que israel visait des terroristes,c'est bien ça? Bah si israel le dit c'est que c'est vrai,non? Comme la dit l'autre sioniste de goldnadel,on ne peut pas comparer merah qui tue des enfants dans une école et israel qui en tue à Gaza,CE N'EST PAS PAREIL!
À vomir,tout simplement.

—————

Date: 27/06/2012

Par: Girl-behind-the-mirror

Sujet: Re: Gaza

Oui, tu as bien tout résumé...A vomir.
Le monde ne tourne pas rond et certains ont tous les droits parce que personne n'ose les affronter, parce que l'Europe se traine une culpabilité maladive alors que ce sont les sionistes qui ont orchestré la shoah (les sionistes étant les faux juifs, les adeptes de la sinagogue de Satan, je tiens à le préciser).
Comment ne pas être malade? Comment ne pas vouloir cracher sur les médias qui ne parlent pas de CE génocide là et qui détournent l'attention du monde vers d'autres cibles? Comment ne pas saigner comme saignent ces mères, ces femmes, ces hommes, exclus de leur propre terre, humiliés tous les jours, tués, provoqués, enfermés dans une prison à ciel ouvert, un ciel qui leur balance des bombes et teste ses nouvelles trouvailles militaires sur ce pauvre peuple meurtri mais digne ? Sans que personne ne réagisse , ne dise CA SUFFIT !!!...Ne menace Isra-Hell de vraies sanctions ou de représailles ? Ah mais je m'égare là...Cet état illégitime et dont la terre respire le sang est juste intouchable.

—————






 

 










Je suis nostalgique d'un endroit qui n'a jamais existé et que je passe mon temps à chercher

En vain...

 





 

 

 

Joyeuses Pâques

Happy Easter

ou l'histoire de feu le Lapin Or...

 

Lapin Or confiant

 

 

 

Menace avant Agression sur Lapinou

Lapinou plus stressé déjà

 

 

 

Lapin Or égorgé, sûrement Al-Qaida derrière tout ça ...ou d'autres "musulmans en apparence"

 

 

 

 

L'arme du crime a été laissée sur les lieux, des témoins ont dit voir une chèvre à barbiche s'enfuir en criant "Allah wakbarrr" (source: Figaro) , Claude Guéant est sur les lieux et l'enquête est en cours...La France Tremble....

 





 

 

Yum Yum

 

 

 





Full album



 




"Girl Interrupted" was one of my fav. movies

 

"Une vie volée" est un de mes films préférés...Je vous le recommande.

Je pense néanmoins que winona Rider aurait dû recevoir l'oscar pour son interprétation plus difficile et complexe que celle d'Angelina Jolie.





























sweet




"I want to live in a peaceful world, i want human beings to respect one another

I want animals to feel safe and Nature to be nurtured instead of being devastated

I want us to celebrate the chance we have to live on planet Earth

It's a gift from God, we shall learn to deserve..."

 

Girl behind the mirror








Memories Memories...

This song is special to me.



 


Orages

Aucun message nʼ a été trouvé.

One of the best covers (if not the best) i've heard!!!








David Eugene Edwards, how I wish I could record a song with you!

 

David Eugene Edwards, l'artiste avec lequel je rêverais d'enregistrer un titre.





music

Date: 10/01/2015

Par: James

Sujet: Grow your business. Fast. Safe. Simple.

—————





Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter :